33 Cours Mirabeau, 13100 Aix-en-Provence
04.42.27.74.22
contact@hotelnegrecoste.com
Réserver
Votre programme aixois pour cet automne !
Visiter Aix en provence
Votre programme aixois pour cet automne !

Martin Messier et Myriam Bleau – Chroniques sonores – Le 13 septembre à 20h à Seconde Nature

Les Chroniques Sonores proposent d’explorer un large spectre des musiques électroniques. Techno, downtempo, house music, electro ou disco, une programmation curieuse et sans œillères mettant en lumière un artiste, un label ou une création. L’occasion de faire place aux expérimentations, aux croisements d’influences, et de découvrir le temps d’une soirée, un instantané de l’avenir de la musique électronique locale.

Field de Martin Messier dévoile une performance scénique et musicale. Avec Soft Revolvers, Myriam Bleau se joue des codes et devient DJ de toupies lumineuses réinventées.

Festival Jours (et nuits) de cirque(s) du 16 au 25 septembre

La quatrième édition du Festival Jours [et nuits] de cirque aura lieu du 16 au 25 septembre, au Centre International des Arts en Mouvement converti pour l’occasion en un grand village de chapiteaux. Pour cette édition, le cirque s’exprime dans toute la diversité de ses disciplines, part à la rencontre de la danse, des arts plastiques, du mime, du hip hop… pour encore et toujours vous surprendre.

Les journées du patrimoine – Les 17 et 18 septembre

Les journées européenne du patrimoine sont l’occasion de découvrir ou redécouvrir le patrimoine de sa ville. Visitez des lieux culturels riches et empreints d’histoire, explorez son riche terrain d’expression, admirez des lieux historiques ou des architectures nouvelles.

Aix à l’honneur pour la sortie du film Cézanne et moi – Du 19 au 25 septembre

A l’occasion de la sortie nationale du film Cézanne et moi (le 21 septembre 2016), l’Office de Tourisme vous fait (re)découvrir pendant une semaine, du 19 au 25 septembre, le patrimoine Aixois témoin de l’amitié entre Cézanne et Zola.

Visite des sites qui ont servi de décors naturels au film : la bastide du Jas de Bouffan, les carrières de Bibémus, l’atelier de Cézanne. 2 sites achetés, 1 site offert (plein tarif 6 euros / tarif réduit 2,50 euros (13-25 ans) / gratuité pour les moins de 13 ans, handicapés, demandeurs d’emploi, presse, ICOM et guides conférenciers sur présentation de la carte).

Visite d’un site et projection du film :

– 1 ticket de cinéma acheté = 1 tarif réduit sur l’un des trois sites
– 1 site acheté = 1 ticket de cinéma au tarif réduit

Visite guidée « Sur les pas de Cézanne » (2h) commentée par un guide conférencier :

– les 20 et 24 septembre à 10h, sans la visite de la salle Cézanne du musée Granet (plein tarif 9 euros / tarif réduit 5 euros (7-25 ans) / gratuité pour les moins de 7 ans)
– le 22 à 10h, avec la visite de la salle Cézanne du musée Granet (tarif unique : 9 euros).
>>>Plus d’informations ici

Festival Tous Courts – Festival international de courts métrages d’Aix et du Pays d’Aix – Du 28 novembre au 3 décembre

34e édition du Festival Tous Courts. Ce Festival est Le rendez-vous cinématographique avec plusieurs courts métrages sélectionnés en compétition internationale. Émotions garanties pour les cinéphiles comme pour les curieux.

Programmation à venir.

>>> Expositions <<<

Irisations – Cité du Livre – Jusqu’au 24 septembre

Dans la poursuite des artistes cinétiques, Irisations s’inscrit dans le cadre des 40 ans de la Fondation Vasarely et du 110e anniversaire de son fondateur, Victor Vasarely.

À la Cité du Livre, l’exposition co-produite avec M2F Créations – Lab GAMERZ redéfinit les cadres et les frontières de la réalité et de sa perception. Refik Anadol immerge le spectateur dans un espace mouvant, qui questionne la manière d’appréhender l’environnement. Les artistes Florian Voillaume & Thomas Girardot jouent quant à eux avec notre image pour créer un nouveau “moi” dont on ne maîtrise finalement pas la nouvelle identité.

Aux côtés de cette exposition, un ensemble de propositions alimentent ce temps fort consacré aux arts et cultures numériques. Les chroniques sonores marquent le grand retour des soirées musique à Seconde Nature avec la venue du producteur hollandais Legowelt, du turbulent collectif techno lyonnais BFDM, ou encore Oil et Fred Berthet duo de producteurs marseillais à l’origine des mythiques Troublemakers.

Enfin, des volets de médiation, des rencontres, ateliers de créativité et de pratiques artistiques viennent compléter cet été numérique, sans oublier deux Summercamp à destination des plus jeunes !

L’exposition Irisations s’inscrit dans le cadre du temps fort Chroniques.

Victor Vasarely – Jusqu’au 2 octobre

>>>MultipliCITÉ 

MultipliCITÉ Une exposition triptyque • Un parcours en 3 lieux au coeur de la Provence. Pour célébrer les 40 ans de la Fondation Vasarely et les 110 ans de la naissance de l’artiste Victor Vasarely. Avec l’ambition de présenter l’oeuvre de l’artiste dans son processus créatif.

>>> Irisations

Faisant suite à Chroniques des Mondes Possibles lors de Marseille-Provence 2013, Seconde Nature, Zinc et leurs partenaires proposent Chroniques, nouveau temps fort estival consacré aux arts et aux imaginaires numériques.
Fil rouge de l’évènement, l’exposition Irisations vient rendre hommage à l’oeuvre visionnaire de Victor Vasarely, précurseur à plus d’un titre des arts numériques actuels.

 En invitant une vingtaine d’artistes contemporains nationaux et internationaux, Irisations propose de plonger dans la lumière au travers notamment de l’arc en ciel, phénomène optique et météorologique connu de tous qui a toujours intrigué et fasciné le genre humain.
Comme l’arc en ciel, les œuvres d’irisations questionnent notre point de vue en explorant la lumière et les pièges qu’elle nous tend. Elles invitent aussi à nous confronter à la relativité de notre perception et ses nombreux paradoxes. Irisations révèle enfin les liens naturels qui unissent art optique et arts numériques. Ceux où sans doute plus qu’ailleurs, l’œil du visiteur, l’espace, l’illusion et le mouvement sont au cœur du processus artistique.

Camoin dans sa lumière – Jusqu’au 2 octobre

Le musée Granet accueille l’exposition Camoin dans sa lumière.

Très proche de Matisse, Manguin et Marquet qu’il a rencontrés aux Beaux-Arts de Paris, Camoin est associé au fauvisme et il est le seul des fauves à avoir noué une relation forte avec Cézanne. Certains ont pu dire que Camoin était le plus cézannien des fauves… Une abondante correspondance entre les deux hommes en témoigne.

Avec cette exposition, le visiteur traverse les différents moments fondamentaux de l’histoire de l’art et suit les chemins empruntés par Camoin. Elle propose ainsi de faire découvrir l’œuvre de Camoin depuis sa fréquentation de l’atelier de Gustave Moreau et du groupe Matisse, sa rencontre avec Cézanne, ses années fauves, sa relation avec l’artiste Emilie Charmy, jusqu’à son séjour au Maroc avec Matisse et sa vision de la Méditerranée, éblouissante et douce, chatoyante et contrastée.

Entrée entre 6,00 € et 8,00 €

Chema Madoz – Jusqu’au 2 octobre

Le Pavillon de Vendôme présente durant tout l’été, une quarantaine d’œuvres de l’artiste Chema Madoz.

Le photographe se fait sculpteur, sur le fil tendu entre le réel et l’imaginaire. En transformant des objets, souvent utilitaires, par un jeu de collage, de juxtaposition, de reflets, il amène le chaos dans le quotidien et semble permettre aux choses silencieuses d’exprimer leurs désirs les plus secrets.

Magicien de l’argentique, Chema Madoz tire ses images dans des tonalités chaudes, maniant aussi bien le petit que le très grand, avec un format et une édition toujours choisis en accord avec le sujet de chaque photographie.

Laisser un commentaire